DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Puigdemont bientôt extradé ?

Le leader indépendantiste catalan semble au pied du mur.

Vous lisez:

Puigdemont bientôt extradé ?

Taille du texte Aa Aa

Il se promène dans les rues de Bruxelles, libre. Pour l’instant. Réfugié dans la capitale belge depuis lundi dernier, Carles Puigdemont et quatre de ses ministres ont refusé de répondre à la convocation d’un juge d’instruction espagnol hier. Conséquence : Madrid va émettre aujourd’hui un mandat d’arrêt européen contre le président catalan. Huit de ses ministres ont été placés en détention provisoire.

« En tant que président du gouvernement légitime de Catalogne issu des urnes le 27 septembre, je demande la libération des membres de mon cabinet et celle de mon vice-président. Je demande le respect de toutes les options politiques et je demande la fin de la répression politique », a déclaré Carles Puigdemont depuis la Belgique.

Moins d’une semaine après le vote par le parlement régional de la déclaration d’indépendance de la Catalogne, le 27 octobre, huit membres du gouvernement catalan ont été inculpés de sédition et de rébellion.
Ils ont été écroués à l’issue de leur audition à Madrid. Dans son ordonnance, la juge explique l’ordre d’incarcération par le risque de fuite des inculpés.

Hier soir, 20 000 personnes se sont rassemblées dans les rues de Barcelone. Les manifestants exigent la libération de celles et ceux qu’ils appellent des « prisonniers politiques ».