Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Marche nationaliste à Moscou

Access to the comments Discussion
Par Vincent Ménard
Marche nationaliste à Moscou

<p>De 200 à 300 ultranationalistes ont défilé ce samedi dans les rues de Moscou pour la traditionnelle “Marche Russe” du 4 novembre, jour férié célébrant l’Unité nationale. </p> <p>Les autorités avaient donné leur feu vert à cette manifestation de l’extrême-droite, mais la police a procédé à une trentaine d’interpellations. </p> <p>L’un des organisateurs du rassemblement a été arrêté et un autre leader nationaliste a fait savoir que son appartement avait été perquisitionné au cours de la matinée. </p> <p>Les manifestants ont scandé des slogans hostiles au pouvoir, tels que “Vladimir Poutine est un voleur” ou bien encore “Liberté pour les prisonniers politiques”.</p> <p>Considéré comme le principal opposant au chef du Kremlin, le blogueur Alexeï Navalny n’a plus participé depuis six ans à cette “Marche” qui mobilise de moins de moins de militants. </p> <p><blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Russie: des dizaines d’arrestations à une marche nationaliste <a href="https://t.co/VFwFZkHIos">https://t.co/VFwFZkHIos</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/AFP?src=hash&ref_src=twsrc%5Etfw">#AFP</a> <a href="https://t.co/URTFz6cyIp">pic.twitter.com/URTFz6cyIp</a></p>— Agence France-Presse (@afpfr) <a href="https://twitter.com/afpfr/status/926830397823913990?ref_src=twsrc%5Etfw">4 novembre 2017</a></blockquote><br /> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script></p>