DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Marquis de Sade aux enchères à Paris

Des centaines de ventes aux enchères vont être organisées à Paris pour indemniser les victimes du scandale financier Aristophil.

Vous lisez:

Le Marquis de Sade aux enchères à Paris

Taille du texte Aa Aa

Quand patrimoine culturel et justice font bon ménage… A Paris en décembre doit commencer une série de ventes aux enchères dont voici les premiers lots. Il s’agit des pièces de la collection Aristophil, société soupçonnée d’avoir escroqué ses clients par un système pyramidal, le même que celui qui avait valu ses ennuis à Bernie Madoff. Certaines pièces sont exceptionnelles, comme un manuscrit des 120 Jours de Sodome, du Marquis de Sade :

Me Claude Aguttes : “Dans cette première vente il y a ce petit rouleau – douze mètres de long – écrit d’une main très habile, c’est très facilement lisible, des petits bouts de papier collés les uns derrière les autres, et un petit rouleau qui une fois roulé tient dans une main. C’est absolument étonnant. Caché à la Bastille. Un matin, on réveille Sade, on l’emmène hors de la prison, il va ailleurs. Il abandonne son rouleau, qu’il pense perdu. Il pense que son oeuvre est perdue, elle sera retrouvée miraculeusement. Ce rouleau, on le présente au mois de décembre”.

Seront proposés à la vente également le témoignage manuscrit d’un survivant américain du Titanic ou des lettres écrites par l’amiral Nelson. En tout, et sur au moins six ans, plus de 300 ventes seront organisées, de quoi peut-être indemniser les ex-clients d’Aristophil, des centaines de petits épargnants qui avaient placé leurs fonds dans ces manuscrits et livres anciens.