DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Maroc choqué après la bousculade meurtrière de Sidi Boulaalam

Venues chercher de la farine, elles meurent dans une bousculade

Vous lisez:

Le Maroc choqué après la bousculade meurtrière de Sidi Boulaalam

Taille du texte Aa Aa

C’est un drame qui vient de frapper le Maroc, une bousculade qui s’est soldée par la mort de 15 personnes. Une foule de femmes de tous âges s‘étaient rassemblées dimanche sur la place du marché de Sidi Boulaalam pour une distribution gratuite de farine de blé. Distribution organisée chaque année par un notable de Casablanca. Il y avait beaucoup de monde, plus que d’habitude et les organisateurs ont été débordés, quand des barrières ont basculé. Seulement quatre gendarmes étaient mobilisés pour l‘événement selon des témoins.


Une délégation ministérielle s’est rendue immédiatement sur place, une enquête a été ouverte ouverte.
10 personnes ont également été blessées, six ont été évacuées à Marrakech.

Un hélicoptère nous a pris en charge, on a été soigné, ils nous ont passé un scanner et on se sent mieux grâce à eux“, expliquait une blessée au micro d’une télévision marocaine.

Le roi du Maroc, Mohammed VI a donné des instructions pour indemniser les obsèques des victimes et les soins apportés aux blessés. Le village rural de Sidi Boulaalam, situé à 60 km au nord-est d’Essaouira, est l’un des plus pauvres du pays selon les médias locaux, il compte 8 000 habitants.
Le Maroc est marqué par des inégalités sociales et territoriales criantes, c’est cela qui agite encore, au nord, la région du Rif.