DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Brexit et la question irlandaise

Vous lisez:

Le Brexit et la question irlandaise

Taille du texte Aa Aa

La situation en Irlande est l’un des dossiers prioritaires du Brexit. Quel est l’avenir de l’accord de paix du Vendredi saint ? Faut-il réintroduire une frontière sur l‘île? Autant de questions toujours sans réponse selon le ministre irlandais des Affaires étrangères. “Le Royaume-Uni doit proposer des solutions plus crédibles”, insiste Simon Coveney.

Point of view

Le Royaume-Uni doit proposer des solutions plus crédibles

Simon Coveney Ministre irlandais des Affaires étrangères
Le Brexit a déjà des répercussions sur l’activité des frontaliers. Micheal Brody dirige une entreprise de canards. L’incertitude politique pèse sur son développement commercial. “Nous avons parlé des ajustements tarifaires avec nos clients au Royaume-Uni, car 45% de nos ventes vont au Royaume-Uni. Nous avons aussi des éleveurs au nord et au sud de la frontière. Depuis le vote sur le Brexit nous avons décidé de nous tourner vers le sud”.
La ville de Derry se situe en Irlande du Nord mais à proximité de la frontière. 20 ans après l’accord du Vendredi saint, les cicatrices de la division entre catholiques nationalistes et unionistes protestants sont toujours visibles. Désormais les habitants craignent le retour d’une frontière physique ce qui pourrait menacer l‘économie de la région mais aussi l’ensemble du processus de paix.