DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le prix du Brexit se fait sentir

Vous lisez:

Le prix du Brexit se fait sentir

Taille du texte Aa Aa

La croissance de l‘économie britannique est passée de 0,3 à 0,4% entre le deuxième et le troisième trimestre de cette année.

Cette croissance morose est confirmée par l’Office national des statistique au moment où l’inflation a atteint en octobre les 3%, soit son plus haut niveau depuis cinq ans.

L‘économie britannique dépend pour une large part de la consommation des ménages qui, selon les experts, paient déjà le prix du Brexit.

Dennis Novy est chercheur à la London School of Economics and Political Science :
“Les Britanniques commencent déjà à en payer le prix. En raison de l’inflation, à chaque fois qu’ils font leurs courses, ils réalisent que leur pouvoir d’achat diminue. C’est ça le prix. C’est un coût distribué de manière uniforme : ça touche tout le monde et dans tous le pays. Et la somme totale est très élevée, ce qui fait que les Britanniques sont déjà en train de payer le Brexit même si le Brexit n’a pas encore eu lieu.”

L’institut public chargé des prévisions aux Royaume-Uni table pour les quatre prochaines années sur une croissance limitée entre 1,3 et 1,4% alors que les économies du continent européen sont portées par une conjecture plus favorable.