DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Fête des Lumières sous haute sécurité à Lyon

Vous lisez:

Fête des Lumières sous haute sécurité à Lyon

Taille du texte Aa Aa

Annulée en 2015 après les attentats, la fête des Lumières est revenue en 2016 avec une sécurité accrue et un périmètre restreint. Cette année, la présence sécuritaire est encore renforcée, mais cela n'a pas refroidi les festivaliers.

Ce jeudi soir, 970 policiers étaient déployés dans le centre-ville, à leurs côtés 200 militaires, autant d'agents de sécurité privés et 160 pompiers. Dans le ciel, un drone de surveillance.

Contrôles d'identité aléatoires et fouilles aux 41 points d'entrée vers les parcours pré-établis. Difficile de circuler et de sortir des clous, mais c'est le prix à payer depuis la mise en place de l'état d'urgence et l'entrée en vigueur de la nouvelle loi antiterroriste.

"La loi a prévu ce dispositif et a organisé, en quelque sorte, la sanctuarisation des périmètres de sécurité et donc dans ce cadre là vous acceptez de vous faire fouiller vous rentrez, vous refusez de vous faire fouiller vous ne rentrez pas. On est d'abord là pour un moment festif et tout notre travail que ce soit la ville, les services de l’Etat, que ce soit la justice c’est de faire en sorte que cette fête soit réussie et qu’elle émerveille les gens", explique Stéphane Bouillon, préfet du Rhône

Un émerveillement qui ne se commande pas, comme le top départ donné par le maire de Lyon, George Képénékian, mais qui est bien réel pour les centaines de milliers de touristes venus dès le premier soir.

Et ce soir, en prime, une majorité de Lyonnais illumineront toutes leurs fenêtres de petits lumignons, un remerciement à la Vierge marie, car le 8 décembre, c'est avant toute chose une fête catholique.