DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Australie : la pédophilie, "une tragédie nationale"

Vous lisez:

Australie : la pédophilie, "une tragédie nationale"

Taille du texte Aa Aa

En Australie, la pédophilie reconnue comme une "tragédie nationale".

La Commission d'enquête royale vient de remettre son rapport final sur les réponses aux accusations de pédophilie. Des centaines de recommandations sont faites pour améliorer la sécurité des enfants après des décennies de manquement.

Rien que depuis 2013, pas moins de 15.000 victimes ont contacté la Commission.

"Je veux remercier et honorer les survivants et leurs familles pour leur courage. Souvent pour la première fois, ils ont raconté les terribles histoires d'abus de ceux qui devaient les aimer et les protéger", a déclaré le Premier ministre australien, Malcolm Turnbull.

L'Eglise, des orphelinats, des clubs de sports, des écoles, des organisations de jeunesse... plus de 4.000 institutions ont été mises en cause dans des témoignages très éprouvants pour les victimes.

"Ce fut un travail long et pénible, on a commencé sans que personne ne nous croît, les gens ne voulaient pas qu'on en parle. Les églises, les associations caritatives et les institutions ont fait pression pour qu'on ne nous croît pas, mais la Commission d'enquête royale nous a permis à tous d'avancer", a raconté une victime.

Le plus haut représentant de l'Eglise catholique en Australie, George Pell, a été entendu trois fois par la commission d'enquête. Il a reconnu avoir "failli" dans sa gestion des prêtres pédophiles dans l'Etat de Victoria dans les années 1970. Le numéro trois du Vatican a par ailleurs été inculpé pour "des délits d'agressions sexuelles anciennes", selon la police australienne.

Des audiences sont prévues à partir du mois de mars pour décider si son cas fera l'objet d'un procès.