DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L’ingérence russe dans la sphère politique européenne

Vous lisez:

L’ingérence russe dans la sphère politique européenne

© Copyright :
REUTERS/Maxim Shemetov
Taille du texte Aa Aa

Sous la présidence de Vladimir Poutine la Russie semble vouloir exploiter les faiblesses des pays européens. L'influence politique, médiatique, mais aussi l'usage des nouvelles technologies sont les armes employées pour cette guerre froide 2.0. Plusieurs Etats membres subissent, ou ont subi, cette intrusion russe et ce malgré les dénégations de Moscou. La pression exercée par la Russie ne passe pas uniquement par internet. L'Union européenne et l'Otan assurent qu'elle apporte parfois un soutien financier à des groupes politiques. Alexander Baunov, chercheur pour le centre de réflexion Carnegie à Moscou, explique la méthode. La Russie "contacte des politiciens d'extrême droite et parfois d'extrême gauche. Parfois il est question de financer des groupes marginaux", explique-t-il.

Plénière du Parlement européen

Cette offensive russe a débuté en 2014. L'Ukraine avait alors décidé de se rapprocher de l'Union européenne. Face à ce tournant politique Moscou a répondu par l'annexion de la Crimée. Depuis, l'influence russe est pointée du doigt dans différentes campagnes électorales sur le Vieux Continent. La Russie est accusée d'avoir soutenu en 2016 les partisans du Brexit. En France, le Front national a pu bénéficier de financements russes. Enfin des soupçons pèsent aussi en Italie sur le Mouvement 5 étoiles de Beppe Grillo en vue des élections législatives du 4 mars.