DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pollution de l'air: la Commission lance un ultimatum à 9 Etats membres

Vous lisez:

Pollution de l'air: la Commission lance un ultimatum à 9 Etats membres

Taille du texte Aa Aa

La pollution de l’air dans neuf Etats membres a été pointée du doigt ce mardi par la Commission européenne. L’ultimatum est lancé: la France, l’Allemagne ou encore l’Italie ont dix jours pour présenter des mesures concrètes. Dans le cas contraire, affirme la Commission, ils seront renvoyés devant la justice européenne. Une procédure qui peut aboutir à des sanctions financières.

“La seule chose qui peut retenir la Commission d’aller devant la Cour, c’est si les mesures qu’ils (les Etats membres) mettront sur la table sont suffisantes pour atteindre leurs objectifs sans délai” a déclaré Karmenu Vella, commissaire européen à l’environnement.

Malgré des avertissements répétés de la Commission, ces neuf mauvais élèves européens (Allemagne, Espagne, France, Hongrie, Italie, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie) ne sont pas toujours rentrés dans le rang. Mais ici encore, l’association de défense de l’environnement Greenpeace attend plus que des menaces et désire une action concrète.

“Il n’y a pas eu de décision du tout. En tout cas, rien n’a été communiqué”, déplore Benjamin Stephan, de Greenpeace. “C’est une déception pour tous les citoyens européens car certains de ces pays avaient déjà reçu un “dernier avertissement” il y a un an. Je ne sais pas ce qui est censé arriver après ce dernier avertissement. Donc, nous, nous avions espéré que la Commission exercerait davantage de pression.”

Chaque année, la pollution de l’air est jugée responsable de plus de 400.000 morts prématurées dans l’Union européenne.