DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Dans les rues de Rio, l'autre Carnaval, sans les paillettes

Pour certains, l'âme des Cariocas se trouve non pas dans le Sambodrome, mais les "blocos".

Vous lisez:

Dans les rues de Rio, l'autre Carnaval, sans les paillettes

Taille du texte Aa Aa

Loin de l’ambiance millimétrée du « Sambodrome » et de ses places vendues à prix d’or, voici le Carnaval de Rio façon « blocos » : ces célébrations de rues, accessibles à tous. Ici, pas de costumes flamboyants ni de mise en scène travaillée, mais des rencontres spontanées entre musiciens et fêtards, la véritable âme des « Cariocas », pour certains :

"Les fêtes de rues sont plus joyeuses, tout le monde peut en profiter et à tout moment. Vous n'avez pas besoin d'être quelqu'un d’important, comme lorsque vous devez payer pour entrer dans le Sambadrome à payer pour cela. Ici, n'importe qui peut se joindre à la fête, les sans-abris dansent avec les médecins" répond un passant.

Pour l’édition 2018, la mairie de Rio veut pousser les touristes en dehors du traditionnel Sambodrome, impossible d’accès aux petites bourses, et a investi dans les spectacles de rues. A partir de vendredi et pendant dix jours, ce sont plus d’un million et demi de visiteurs qui sont attendus par l’office du tourisme de Rio. C’est 50 % de plus que l’an dernier