DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Reporters sans frontières met en garde contre Apple iCloud Chine

L'ONG appelle les journalistes et blogueurs chinois utilisant cet outil de stockage de données "à changer de zone géographique ou à fermer leurs comptes" avant le 28 février. Après cette date, leurs données "passeront sous le contrôle de l'Etat chinois".

Vous lisez:

Reporters sans frontières met en garde contre Apple iCloud Chine

Taille du texte Aa Aa

Reporters sans frontières s'alarme et met en garde les journalistes et blogueurs chinois contre l'outil de stockage de données Apple iCloud. Il en va de leur sécurité et de celle de leurs sources.

Dans un article publié sur son site cette semaine, l'organisation indépendante basée à Paris les invite "à changer de zone géographique ou à fermer leurs comptes" à partir du 28 février prochain. A partir de cette date, RSF explique que leurs données "passeront sous le contrôle de l'Etat chinois" car l'exploitation de l'iCloud sera dorénavant géré par "Guizhou-Cloud Big Data (GCBD), une entreprise liée au gouvernement provincial de Guizhou (sud)".

RSF dénonce "la complaisance d’Apple envers le régime autoritaire chinois" et rappelle qu'"iCloud stocke en effet la plupart des données personnelles des utilisateurs d’appareils Apple, dont le carnet d’adresse, les photos, les documents, les courriels, l’historique des connections internet, les données de géolocalisation et les mots de passe. D’autres multinationales, comme Microsoft, IBM et Amazon, hébergent aussi leurs données en Chine, mais sans que cela ne recouvre un tel volume d’informations personnelles".
La Chine est régulièrement pointée du doigt par l'ONG. Elle occupe d'ailleurs le bas du classement établi chaque année par RSF sur la liberté de la presse, à la 176e place sur 180 pays.