DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Afrique du Sud : l'ANC pousse Jacob Zuma vers la sortie

Vous lisez:

Afrique du Sud : l'ANC pousse Jacob Zuma vers la sortie

© Copyright :
REUTERS/Siphiwe Sibeko/File Photo
Taille du texte Aa Aa

Les heures de Jacob Zuma à la tête de l'Etat pourraient être comptées, en Afrique du Sud.

La nuit dernière, le parti au pouvoir, le Congrès national africain (ANC), a décidé de " rappeler " le Président sud-africain. Autrement dit, l'ANC vient de le suspendre, et lui donne 48 heures pour démissionner de son deuxième mandat. Une décision prise au terme d'une réunion marathon du parti, dans un hôtel de Pretoria

Le vice-président Cyril Ramaphosa lui a annoncé la nouvelle, mais jusqu'à présent, Jacob Zuma a refusé de quitter ses fonctions, malgré les nombreux appels de sa formation dirigée depuis l'an dernier par son bras droit. Ce dernier s'est engagé à lutter contre la corruption, qui a entaché les neuf années de présidence qui viennent de s'écouler.

"Si j'étais Zuma, je démissionnerais", estime Jerry Nhlapho, résident de Soweto, "parce que son mandat est terminé. Tout le monde le déteste, il ferait mieux de se retirer".

"Je pense qu'il est vraiment temps qu'il parte", renchérit Cody Hansel, "qu'il quitte ses fonctions, et qu'il soit également poursuivi".

L'image de Jacob Zuma a été écornée par des accusations de corruption, même s'il n'a pas été reconnu coupable dans les affaires dans lesquelles il a été mis en cause.