DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Concours de la photo de presse : 22 nominés

Les noms des vainqueurs par catégorie seront dévoilés le 12 avril prochain.

Vous lisez:

Concours de la photo de presse : 22 nominés

Taille du texte Aa Aa

Vingt-deux photographes professionnels du monde entier (*) ont été pré-sélectionnés par le World Press Photo pour participer au concours annuel qui désignera le meilleur cliché journalistique de l’année 2017.

La meilleure photo sera choisie à partir d'une discussion portant sur les aspects journalistiques, esthétiques et techniques de l'image. Le jury tiendra compte des événements survenus en 2017 et sélectionnera le cliché qui représente le mieux l'événement. Huit catégorie sont en compétition : questions contemporaines, environnement, actualités générales, projets à long terme, nature, personnes, sports et actualités spéciales.

Le nom des vainqueurs de la 61e édition du World Press Photo 2018 seront dévoilés le 12 avril prochain à Amsterdam.

Découvrez ci-dessous les clichés de quelques un des nominés.

L'exode mortel des Rohingyas

Patrick Brown, Panos Pictures, pour l'UNICEF, le 28 septembre 2017.

Les corps de réfugiés Rohingyas, morts noyés après le naufrage de leur bateau, ont été ramenés sur la plage d'Inani Beach, près de Cox Bazar au Bangladesh. Ces musulmans essayaient de fuir la Birmanie. Environ 100 personnes étaient à bord de l'embarcation. 17 personnes ont survécu.

La double peine des kamikazes de Boko Haram

Adam Ferguson, New York Times. 21 septembre 2017.

Les jihadistes de la secte de Boko Haram, au nord-est du Nigeria, n'hésitent pas à enrôler de force des adolescents qui sont ensuite obligés de commettre des attentats-suicides. Parfois, ces derniers survivent comme Aisha, cette jeune fille de 14 ans photographiée à Maiduguri, dans l'Etat de Borno. Lorsque ces adolescents parviennent à s'échapper de leurs bourreaux, ils sont souvent rejetés par leur communautés.  

L'attaque terroriste du pont de Westminster

Toby Melville, Reuters. 22 mars 2017.

L'entraide et la solidarité malgré la peur et la douleur. Ce cliché a été pris juste après l'attaque terroriste sur le pont de Westminster à Londres. Cinq passants ont été tués et beaucoup ont été blessés par une voiture-bélier conduite par un islamiste radicalisé.

Sous les décombres de Mossoul, des femmes et des enfants 

Alors que les forces armées irakiennes libéraient la ville de Mossoul des mains de Daesh, les soldats de la coalition ont dû faire face à un flot ininterrompu de civils totalement démunis.

Ivor Prickett, New York Times. Le 12 juillet 2017.

Venezuela : un air de guerre civile

José Víctor Salazar Balza, 28 ans, a été gravement brûlé lors des violents affrontements avec la police anti-émeute lors d'une manifestation contre le président Nicolas Maduro à Caracas.

Ronaldo Schemidt, Agence France-Presse. 3 mai 2017.

(*) : Afrique du Sud, Allemagne, Australie, Bangladesh, Belgique, Canada, Chine, Colombie, Danemark, Egypte, Espagne, Espagne, États-Unis, France, Irlande, Italie, Norvège, Royaume-Uni, Russie, Serbie, Suède, Pays-Bas, Royaume-Uni et Venezuela.