DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Escalade verbale entre Israël et l'Iran

Vous lisez:

Escalade verbale entre Israël et l'Iran

© Copyright :
Lennart Preiss/MSC Munich Security
Taille du texte Aa Aa

L'accord sur le nucléaire iranien et la politique de l'Iran au Proche-Orient et au Moyen-Orient ont été au coeur des discussions de la dernière journée, dimanche 18 février 2018, de la conférence de Munich (Allemagne) sur la sécurité. Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a présenté à l'assistance un morceau de métal censé être une pièce d'un drone iranien abattu samedi 10 février au-dessus de son pays. "Ne testez pas la détermination d'Israël !" a-t-il alors lancé.

Point of view

"Israël ne laissera pas le régime iranien lui serrer la gorge avec le nœud du terrorisme"

Benjamin Netanyahu Premier ministre israélien

"Israël ne laissera pas le régime iranien lui serrer la gorge avec le nœud du terrorisme, a-t-il encore déclaré. Nous agirons sans hésitation pour nous défendre. Et, si cela est nécessaire, nous ne le ferons pas seulement contre les mandataires de l'Iran qui nous attaquent, nous le ferons contre l'Iran elle-même."

Intervenant également à la conférence, le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a qualifié les propos du Premier ministre israélien de "cirque caricatural". Ils "ne méritent pas de réponse", a-t-il ajouté. Avant de réagir.

"Je peux vous assurer que, si les intérêts de l'Iran ne sont pas garantis, l'Iran réagira. Et sa réponse sera sérieuse. Et je pense que ceux qui auront mené des actions erronées contre nous le regretteront. Nous ne serons pas les premiers à violer un accord pour lequel nous avons tous œuvré, en dépit des tentatives de Netanyahu de l'empêcher."

Alors que le Premier ministre israélien Netanyahu a affirmé que l'Iran disposerait de la bombe atomique "dans un peu plus d'une décennie", l'ancien secrétaire d'Etat américain John Kerry, qui est l'un des concepteurs de l'accord sur le nucléaire iranien, a au contraire estimé que l'Iran n'était pas proche de se doter d'une capacité nucléaire militaire. Sans toutefois évoquer une quelconque échéance.