DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La rencontre du lobbyiste Barroso à Bruxelles

Vous lisez:

La rencontre du lobbyiste Barroso à Bruxelles

Taille du texte Aa Aa

C'est un entretien qui fait couler beaucoup d'encre. L'actuel vice-président de la Commission européenne, Jyrki Katainen, a rencontré en octobre, l'ancien président de l'institution José Manuel Barroso, désormais lobbyiste pour la banque Goldman Sachs. L’entrevue n’a rien de répréhensible mais c’est le contexte de la rencontre qui soulève des questions. Les deux hommes se sont vus en tête à tête dans un hôtel bruxellois et non au siège de la Commission. Pour le porte-parole de l'institution toutes les règles d'éthique ont bien été respectées. "24 heures après ce rendez-vous le vice-président Katainen a publié, selon les procédures en cours de transparence, cette rencontre. Cette réunion a eu lieu 36 mois après le départ de l'ancien président", explique Margaritis Schinas.

La rencontre a bien été enregistrée mais c'est davantage le manque d'information qui interpelle. Dans une lettre, Jyrki Katainen explique par exemple qu'il ne prend généralement pas de note et ce fut le cas pour cette entrevue. Mais pour Margarida Silva membre du groupe Corporate Europe Observatory des doutes subsistent. "_Ils doivent considérer Barroso comme un lobbyiste (…) La façon dont a agi Jyrki Katainen ne nous paraît pas appropriée, une rencontre seul dans un hôte_l", souligne-t-elle L'embauche en 2016 de José Manuel Barroso par Goldman Sachs avait provoqué une levée de bouclier. La banque est accusée d'être en partie responsable de la crise grecque alors que le dirigeant portugais était à la tête de la Commission européenne. Depuis l’institution a adopté un nouveau code de conduite pour ses membres.