DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Corée du Nord : Washington pose ses conditions

Vous lisez:

Corée du Nord : Washington pose ses conditions

Taille du texte Aa Aa

Impensable il y a encore quelques semaines, Donald Trump a accepté de rencontrer le dictateur nord-coréen.... mais cette réunion se déroulera sous conditions.

Première certitude : la Corée du Nord a promis d'ici là de cesser ses essais nucléaires et ses tests de missiles.

Sarah Sanders, porte-parole de la Maison Blanche: "Soyons très clairs : les Etats-Unis ont fait zéro concessions et c'est la Corée du Nord qui a fait quelques promesses. Cette rencontre n'aura pas lieu sans l'adoption de mesures concrètes correspondant aux promesses faites par la Corée du Nord".

Depuis la fin des Jeux olympiques d'hiver, les relations entre les deux Corées se sont nettement réchauffées.

Vendredi, Angela Merkel, la chancelière allemande, a rappelé la nécessité de collaborer à l'échelle internationale pour régler certains problèmes.

Angela Merkel : "Concernant la Corée du Nord, dit-elle, et face à la possible réunion avec le président des Etats-Unis d'Amérique, vous pouvez constater qu'en ayant une position cohérente au niveau international, cela peut conduire à une lueur d'espoir".

Une lueur d'espoir encore fragile. Vendredi, pour l'inauguration des Jeux paralympiques d'hiver en Corée du Sud, les deux Corées n'ont pas défilé côte-à-côte. Les deux délégations ne sont pas parvenues à s'entendre.

Avec Agences