DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Maryland : fusillade dans un lycée, deux blessés graves

Vous lisez:

Maryland : fusillade dans un lycée, deux blessés graves

Taille du texte Aa Aa

Une nouvelle fusillade a éclaté ce mardi aux Etats-Unis. Des coups de feu ont été tirés à l'intérieur d'un lycée de la ville de Great Mills, dans l'Etat du Maryland. Selon des sources citant le shérif du comté de St Mary's, deux lycéens ont été gravement blessés, ainsi que le tireur. Ils ont tous été transportés à l'hôpital.

Le chef du bureau de la chaîne de télévision ABC au Maryland a rapidement indiqué que 3 étudiants étaient blessés, dont le tireur :

L'agresseur, qui étudiait dans le même établissement scolaire, est finalement décédé des suites de ses blessures, a annoncé le shérif, Tim Cameron. Muni d'une arme de poing, il avait échangé des tirs avec un agent de sécurité dans un couloir du lycée. Le shérif a précisé qu'une étudiante était dans un état critique. Le troisième blessé, un jeune homme, a également été grièvement touché mais son état de santé serait stable.

Un lycéen, qui a témoigné par téléphone sur la chaîne CNN, a expliqué que les coups de feu ont retenti peu après le début des cours vers 8 heures du matin. Le lycée de Great Mills, qui compte près de 1 600 élèves âgés de 14 à 18 ans, a été rapidement mis en confinement; l'exercice est souvent répété dans toutes les écoles des Etats-Unis, où les fusillades sont malheureusement très fréquentes.

Détermination renforcée pour les jeunes lassés de la violence

Il y a juste un peu plus d'un mois, le 14 février dernier, une tuerie a eu lieu dans un autre lycée, à Parkland en Floride. L'auteur, un jeune de 19 ans, a abattu froidement 17 personnes. C'en était trop ! Des centaines de milliers de lycéens ont ensuite protesté dans la rue, à travers tout le pays, pour réclamer l'interdiction de la vente des fusils d'assaut automatiques notamment, qu'il est très facile d'acquérir aux Etats-Unis.

Emma Gonzalez, survivante de la fusillade de Parkland, devenue porte-parole du mouvement pour limiter l'accès aux armes à feu, a publié sur Twitter son soutien aux lycéens de Great Mills : "Nous sommes là pour vous, lycéens de Great Mills. Ensemble, nous pouvons empêcher que cela se reproduise encore".

"Marche pour nos vies", c'est le nom d'une grande manifestation qui se déroulera justement samedi prochain 24 mars dans la capitale, Washington, pour dénoncer la violence incessante à cause des armes à feu aux Etats-Unis.