DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Réchauffement et CO2 : nouveaux rapports alarmants

Vous lisez:

Réchauffement et CO2 : nouveaux rapports alarmants

Taille du texte Aa Aa

Les trois dernières années auront été les plus chaudes jamais enregistrées. Une tendance qui se poursuit en 2018. Ce constat, c'est celui de l'Organisation météorologique mondiale qui publie son rapport annuel. 2016 détient le record absolu, avec une température moyenne à la surface du globe excédant de 1,2 degrés celle de l'ère pré-industrielle. En 2015 et 2017, le chiffre était de 1,1 degrés. Et les épisodes météo extrêmes restent très fréquents depuis le début de cette année.

Sans surprise, l'autre phénomène à la hausse, c'est la concentration des gaz à effet de serre, qui ne cesse de progresser. Elle est désormais supérieure à 400 parties par millions, d'après les mesures de l'OMM.

L'Agence internationale de l'énergie tire les mêmes conclusions. D'après ses estimations, les émissions mondiales de CO2 liées à l'usage de l'énergie sont reparties à la hausse en 2017, après trois années de stagnation.

Ces émissions en provenance du secteur électrique, des transports ou encore du bâtiment, ont progressé de 1,4% l'an dernier pour atteindre 32,5 gigatonnes. Or le développement des énergies renouvelables évolue à un rythme bien trop lent pour compenser cette progression.