DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

25.300 morts sur les routes de l'UE en 2017

Vous lisez:

25.300 morts sur les routes de l'UE en 2017

Taille du texte Aa Aa

Le nombre de morts sur les routes de l'Union européenne a une nouvelle fois baissé en 2017, mais pas suffisamment selon la Commission, qui veut diviser par deux le nombre de décès sur la période 2010-2020.

Un objectif qui aura du mal à être atteint, a reconnu Violeta Bulc, la Commissaire en charge des Transports, même si la tendance est à la baisse depuis plusieurs années.

A l'Est de l'Europe, des routes très accidentogènes

L'an passé, plus de 25.000 personnes ont péri dans un accident de la route en Europe. C’est 300 morts de moins qu’en 2016, et surtout plus de 6.000 vies sauvées par rapport à 2010.

Les pays de l'Est, en particulier la Roumanie, la Bulgarie, la Pologne, les pays des Balkans font figure de mauvais élèves, et, dans une moindre mesure, le Portugal et la Grèce.

À l'inverse, les pays nordiques, l'Allemagne, le Royaume-Uni ou l'Espagne affichent les meilleurs résultats.

Au milieu, la France qui a enregistré l'an passé près de 3.700 morts.

135.000 blessés graves

Aux décès, s'ajoutent les blessés : 135.000 blessés graves l’an passé. Parmi eux, beaucoup de piétons, cyclistes et motocyclistes, considérés comme les usagers les plus "vulnérables" par la Commission.

Enfin, la tranche d'âge des 25-49 ans a payé le plus lourd tribu aux accidents de la route.

Pour renforcer la sécurité routière, la Commission européenne veut cibler ses investissements sur des sites particulièrement accidentogènes. Elle entend également améliorer les règles en matière de sécurité pour les véhicules.