DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Boracay, île de rêve des Philippines, fermée aux touristes

Vous lisez:

Boracay, île de rêve des Philippines, fermée aux touristes

Boracay, île de rêve des Philippines, fermée aux touristes
Taille du texte Aa Aa

Boracay, petite île paradisiaque des Philippines, n'est désormais plus accessible aux touristes.

Durant six mois, l'île va rester à l'écart des flots de visiteurs sur ordre du président philippin.

Rodrigo Duterte a qualifié l'île de "fosse septique" accusant les hôtels et les bars de déverser directement leurs eaux usées dans la mer.

Une grande opération de nettoyage des plages a été lancée. Les autorités ont aussi promis de renforcer les infrastructures de l'île et de raser les constructions illégales.

"L'île est triste et sans vie maintenant parce que lorsque l'on sort dans les rues et sur les plages, il n'y a presque plus personne", se désole cette habitante de Boracay.

D'importantes forces de police ont été déployées pour encadrer ce grand nettoyage. Il s'agit aussi de prévenir des incidents car cette fermeture est controversée et prive les 40 000 résidents de précieux revenus touristiques.