DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Colère en Espagne après la condamnation de "la meute"

Vous lisez:

Colère en Espagne après la condamnation de "la meute"

Taille du texte Aa Aa

Des milliers de personnes se sont rassemblées à Pampelune en Espagne pour exprimer leur indignation après le verdict du procès dit de "la meute".

Cinq hommes ont été condamnés à neuf ans de prison pour "abus sexuels" sur une jeune femme lors des fêtes de la San Fermin en 2016.

Une peine très inférieure aux 22 ans requis par le parquet, le tribunal n'ayant pas retenu l'accusation de "viol", ce qui a déclenché la colère de nombre d’Espagnols, y compris de figures politiques, qui ont exprimé leur solidarité à l'égard de la victime.

Une manifestation a également eu lieu à Madrid.

"Ce n'est un abus sexuel, c'est un viol", pouvait-on lire notamment sur les pancartes.

Les accusés, un groupe de cinq Sévillans âgés d'une vingtaine d'années, se surnommant "la meute" avaient filmé et posté sur un groupe WhatsApp leurs ébats sexuels collectifs avec la jeune femme, qui selon eux était consentante.

Les avocats de la victime et des accusés ont annoncé leur intention de faire appel.

Ce procès intervenait quelques semaines après une grève féministe et des manifestations sans précédent pour les droits des femmes en Espagne.