DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"C'est un viol !" : le cri espagnol

Vous lisez:

"C'est un viol !" : le cri espagnol

Taille du texte Aa Aa

Une marée humaine dans les rues de Pampelune en Espagne, un cri de colère pour dénoncer un jugement disculpant de "viol" cinq hommes. Le groupe a été reconnu coupable d'abus sexuel, une accusation que beaucoup jugent trop clémente au regard des faits. L'affaire a provoqué un tollé en Espagne, avec des protestations dans tout le pays depuis le verdict de jeudi.

"Cette sentence est intolérable, parce que le crime qui s'est produit à San Fermín n'était clairement pas un abus sexuel, il y a tellement d'incohérences dans la sentence et nous voyons que la justice est toujours patriarcale, que la justice nous blâme et que la justice ne nous protège pas" Uxue Álvarez du Mouvement féministe de Pampelune.

"Nous avons cela si profondément enraciné, mais ce n'est pas normal que la moitié de la population ressente la peur de marcher seule dans la rue la nuit, il n'est pas normal d'être accompagné quand on veut rentrer chez soi" souligne cette manifestante.

La victime, une jeune femme de 18 ans, a été agressée pendant les fêtes de la San Fermin en 2016.

Ses agresseurs ont été condamnés à 9 ans de prison pour abus sexuel. Ils avaient filmé leurs actes et s'en étaient vantés sur les réseaux sociaux. Leurs avocats avaient soutenu que la victime était consentante.

En droit espagnol, la notion de "viol" implique qu'il y ait eu "intimidation" ou "violence".

Un nouveau procès doit avoir lieu.

avec AFP