DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Macron aux géants de la Tech : "Pas de déjeuner gratuit ici"

Vous lisez:

Macron aux géants de la Tech : "Pas de déjeuner gratuit ici"

Macron aux géants de la Tech : "Pas de déjeuner gratuit ici"
Taille du texte Aa Aa

Les grands patrons du numérique étaient connectés au wi-fi de l'Elysée ce mercredi. Une cinquantaine de dirigeants, dont ceux de Miscrosoft, Uber, et Facebook répondaient à l'invitation d'Emmanuel Macron, qui leur demande de s'engager en faveur des "biens communs".

La journée intitulée "Tech for good" était l'occasion pour certains de faire quelques annonces. "Nous allons investir 100 millions d'euros ces deux prochaines années en France", a annoncé le PDG de l'entreprise britannique de livraison de plats Deliveroo. Avant de poursuivre : "Nous allons offrir une assurance santé et accidents à tous nos livreurs (...) dans le monde entier".

Une annonce similaire a été faite par le groupe Uber, leader mondial des taxis en ligne. De son côté, IBM promet de créer dans les deux ans 1400 postes en France, qui s'ajouteront aux 400 annoncés en mars dans le secteur de l'intelligence artificielle.

Le "président de la start-up nation", comme il est souvent qualifié, est apparu à son aise sur le parvis du Palais, avant un déjeuner à huis clos lors duquel l'utilisation des données personnelles, les fausses nouvelles et la fiscalité ont sûrement été abordés, selon la presse.

"Merci d'être là. Mais comme vous le savez, ici il n'y a pas de déjeuner gratuit... Donc je vous attend !" a lancé le président suscitant les rires des femmes et hommes d'affaires, bien rodés à cet humour marchand.

Les invités se retrouveront le lendemain à VivaTech, salon parisien soutenu à sa création par Emmanuel Macron... Alors ministre de l'Economie.