DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le cyclone Mekunu se renforce en catégorie 2 en approchant d'Oman

Vous lisez:

Le cyclone Mekunu se renforce en catégorie 2 en approchant d'Oman

Le cyclone Mekunu se renforce en catégorie 2 en approchant d'Oman
Taille du texte Aa Aa
Le cyclone Mekunu qui a provoqué la disparition de 17 personnes et d'importants dégâts sur l'île yéménite de Socotra se renforce en s'approchant du sultanat d'Oman, ont indiqué vendredi les services météorologiques. "Le cyclone est passé en catégorie 2 selon nos dernières observations", ont-ils indiqué sur Twitter. Le premier cyclone tropical de la saison 2018 dans l'océan Indien nord se trouvait vendredi à environ 180 kilomètres de Salalah, la principale ville de la province méridionale omanaise du Dhofar, selon les dernières communications du centre d'alerte omanais. Plusieurs villes de cette province sont frappées depuis le matin par de fortes pluies, selon la même source. Le pays est placé en état d'alerte, les écoles ont été fermées jusqu'à lundi, l'aéroport de Salalah est à l'arrêt pour 24 heures tandis que des centaines d'habitants d'une petite île au sud de cette ville ont été évacués. Le cyclone a déjà causé d'importantes inondations sur l'île yéménite de Socotra, à quelque 350 kilomètres des côtes méridionales du Yémen, où 17 personnes sont portées disparues et des centaines ont dû être évacuées. Cet archipel, inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco, est une réserve de biosphère. Onze centres de secours vont être installés à Socotra pour apporter une aide aux déplacés, ont décidé les autorités yéménites et des organisations humanitaires internationale après une réunion jeudi soir, selon un média officiel.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.