DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pologne: des handicapés cessent leur occupation du Parlement

Vous lisez:

Pologne: des handicapés cessent leur occupation du Parlement

Pologne: des handicapés cessent leur occupation du Parlement
Taille du texte Aa Aa
Une dizaine de jeunes handicapés qui occupaient depuis quarante jours avec leurs familles un couloir du Parlement à Varsovie pour réclamer une hausse de leurs maigres revenus ont annoncé dimanche qu'ils avaient mis fin à leur mouvement. "Après quarante jours, nous suspendons notre protestation au Parlement", a déclaré à la chaîne de télévision polonaise TVN24 une des manifestantes, Iwona Hartwich, qui campait dans le Parlement avec son fils handicapé de 23 ans. "Nous sommes inquiets pour le bien-être de nos enfants, nous sommes coupés de tout", a-t-elle expliqué. Le couloir où campaient les handicapés a en effet été bloqué durant le weekend par les autorités, qui ne leur ont laissé l'accès libre qu'à une seule salle de bains, alors que la session de printemps de l'assemblée parlementaire de l'Otan se déroulait un peu plus loin dans le même bâtiment. Les protestataires demandaient une allocation mensuelle de 120 euros pour 72.000 handicapés adultes répondant à certains critères. Le gouvernement a refusé, invoquant des raisons budgétaires.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.