DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Italie: Davide Astori serait mort d'une accélération du coeur

Vous lisez:

Italie: Davide Astori serait mort d'une accélération du coeur

Italie: Davide Astori serait mort d'une accélération du coeur
Taille du texte Aa Aa
Le défenseur italien Davide Astori, de la Fiorentina, décédé à la veille d'un match au mois de mars, serait mort à cause d'une tachyarythmie, une accélération anormale du rythme cardiaque, écrit vendredi le Corriere della Sera, citant le rapport d'autopsie. Davide Astori est décédé à 31 ans dans la nuit du 3 au 4 mars. Il est mort dans une chambre d'hôtel d'Udine où la Fiorentina devait disputer un match de championnat. Les premiers examens réalisés juste après la mort du joueur avaient conclu à une "probable bradyarythmie", un ralentissement du coeur. Mais selon ce qu'écrit vendredi le Corriere della Sera, ce serait au contraire une accélération du rythme cardiaque qui aurait causé la mort d'Astori. D'après le quotidien italien, il se serait agi du "premier épisode violent d'une pathologie qui ne s'était auparavant jamais manifestée". Les experts chargés des examens sur le corps d'Astori ont déposé cette semaine leurs conclusions au Parquet d'Udine.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.