DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Roland-Garros: Mahut et Herbert "espèrent avoir montré" à Noah qu'ils sont "une bonne option"

Vous lisez:

Roland-Garros: Mahut et Herbert "espèrent avoir montré" à Noah qu'ils sont "une bonne option"

Roland-Garros: Mahut et Herbert "espèrent avoir montré" à Noah qu'ils sont "une bonne option"
Taille du texte Aa Aa
Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert, titrés en double messieurs à Roland-Garros, "espèrent avoir montré" qu'ils "pouvaient être une très bonne option" en Coupe Davis, dont le premier avait été privé de finale l'année dernière, ont-ils déclaré samedi. Face à la Belgique en novembre, le capitaine de l'équipe de France Yannick Noah avait choisi de faire confiance en double à Herbert, mais pas à Mahut. "Une décision très, très dure pour nous", a décrit en conférence de presse l'Alsacien, alors associé à Richard Gasquet. "Notre équipe a été mise à mal lors de cette finale, ça a été compliqué, a reconnu Mahut. On a eu des moments difficiles, en fin de saison dernière et en début d'année, mais parce qu'on est proches, on a réussi à surmonter ces moments-là et on a répondu de la meilleure des façons cette semaine." "On est contents d'avoir montré qu'on est vraiment très forts, à la fois comme équipe et en amitié, ce qui nous a permis de retrouver le succès", a répété l'Angevin de 36 ans. Est-ce envisageable, à l'avenir, de demander à Noah de les faire jouer ensemble ou pas du tout, a questionné un journaliste. "Essaie de le dire, tu vas voir comment tu vas être reçu !", lui a répondu Mahut du tac au tac. "En Coupe Davis, ce n'est pas la même chose que quand on joue sur le circuit. On est à la disposition d'une équipe. On joue pour une équipe, un pays, un capitaine, a développé Herbert. On espère avoir montré qu'on pouvait être une très bonne option." Invité à décrire l'émotion ressentie lors de leur victoire samedi, Mahut, "comblé", a estimé ne pas pouvoir "connaître quelque chose de plus fort". Sauf peut-être "gagner la Coupe Davis cette année, même si tu l'as déjà gagnée (en tant que remplaçant, ndlr)", a alors lancé malicieusement Herbert. La France recevra l'Espagne en demi-finale, à Lille, du 14 au 16 septembre.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.