DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le G7 s'engage à octroyer 3 milliards de dollars pour l'éducation des filles

Vous lisez:

Le G7 s'engage à octroyer 3 milliards de dollars pour l'éducation des filles

Taille du texte Aa Aa
Le G7 s'est engagé samedi à apporter près de trois milliards de dollars pour l'accès à l'éducation des femmes et filles en situation vulnérable, dont des réfugiées, une initiative saluée par La prix Nobel de la paix Malala Yousafzai. L'hôte du sommet, le Premier ministre canadien Justin Trudeau, a affirmé qu'il s'agissait du "plus important investissement dans l'éducation des femmes et filles dans des situations de crise et de conflit". Le Canada participera à cet effort en apportant 300 millions de dollars. Le montant total est supérieur à ce qu'espéraient les groupes féministes qui ont rencontré M. Trudeau en marge du sommet. La Pakistanaise Malala Yousafzai, 20 ans, a déclaré dans un message sur Twitter que l'initiative "donne à davantage de filles l'espoir de pouvoir avoir un avenir meilleur". Malala Yousafzai a échappé à un attentat commis par les talibans qui avait failli lui coûter la vie et qui a fait d'elle une icône mondiale des droits des filles à l'éducation. Le 9 octobre 2012 des jihadistes du TTP (talibans pakistanais) avaient fait irruption dans le car scolaire qui la ramenait chez elle après les cours. L'un d'eux avait lancé à la cantonade : "Qui est Malala ?", avant de lui tirer une balle dans la tête.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.