DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

XV de France: Brunel juge finalement peut-être "accidentel" le plaquage sur Grosso

Vous lisez:

XV de France: Brunel juge finalement peut-être "accidentel" le plaquage sur Grosso

XV de France: Brunel juge finalement peut-être "accidentel" le plaquage sur Grosso
Taille du texte Aa Aa
Le sélectionneur du XV de France Jacques Brunel a finalement jugé dimanche peut-être "accidentel" le plaquage qui a occasionné, la veille contre la Nouvelle-Zélande à Auckland (11-52), une double fracture du crâne à Rémy Grosso, pour l'instant pas remplacé dans le groupe pour la suite de la tournée. "Hier, j'avais dit qu'il me paraissait dangereux et illicite. Mais je crois que c'est accidentel", a déclaré Brunel à la presse. Grosso, auteur du seul essai français, est sorti à la 59e minute après avoir été pris en tenaille par un double plaquage de Sam Cane et Ofa Tuungafasi, sanctionné d'une simple pénalité. Le premier l'a rattrapé par le cou, par derrière, tandis que le second l'a pris de face, à la tête. "Sur la première image (visionnée samedi, NDLR) on dirait qu'il (Tuungafasi) y va avec l'épaule, sur une autre que c'est tête contre tête" a ajouté Brunel. Grosso, qui restera encore "deux-trois jours" à Auckland avant d'être rapatrié en France, ne sera "pour le moment" pas remplacé en vue des deux des derniers tests, samedi prochain à Wellington puis le 23 juin à Dunedin. Son forfait aurait pu être couvert par Djibril Camara. Mais l'ailier ou arrière du Stade Français, qui s'est entraîné avec les Bleus pour pallier l'arrivée tardive de Benjamin Fall (mobilisé par la finale du Top 14 le 2 juin), rejoindra bien mardi les Barbarians français, également en tournée en Nouvelle-Zélande et peu fournis à l'aile et à l'arrière, a indiqué Brunel. Ces derniers, réserve officielle du XV de France, affrontent les Crusaders vendredi prochain à Christchurch puis les Highlanders le 22 juin à Invercargill.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.