DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Coupe du monde 2018 (4/4): Technologie et Sécurité

Vous lisez:

Coupe du monde 2018 (4/4): Technologie et Sécurité

Coupe du monde 2018 (4/4): Technologie et Sécurité
Taille du texte Aa Aa

En décembre 2010, la FIFA choisit la Russie comme pays organisateur de la Coupe du monde de football pour 2018. Dans cet épisode de notre série spéciale ‘Coupe du monde’, nous nous intéressons à la technologie et à la sécurité qui sont au centre de l’attention des organisateurs. Parmi les nouveautés, l’assistance vidéo à l’arbitrage qui concentre les débats, et qui sera testé pendant ce grand tournoi de football.

Sécurité renforcée

32 équipes, 12 stades, 64 matches. Des villes comme Moscou, Saint Pétersbourg ou Kazan voient affluer des fans venus des 4 coins de la planète. L’association des Tours-opérateurs russes prévoit l’arrivée de 400.000 visiteurs étrangers dans le pays pour ce Mondial.

REUTERS/Sergei Karpukhin
La fête du sportREUTERS/Sergei Karpukhin

Face à cet évènement majeur, les autorités russes et la FIFA mettent tout en place pour assurer la sécurité des supporters à grand renfort de mesures.

Les engins volants et notamment les drones sont limités aux abords des villes où se dérouleront les matches. La restriction est aussi de mise pour la vente et la consommation d’alcool dans ces mêmes villes, juste avant et après les matches et le président de la FIFA, Gianni Infantino, met en garde les fauteurs de trouble :

« Tous les fans qui viennent en Russie pour cette Coupe du monde FIFA 2018 sont accueillis dans un environnement sécurisé pour fêter cet évènement. S’il y en a qui veulent créer des remous, ils peuvent rester chez eux/ ils feraient bien de rester chez/ il vaut mieux qu’ils y réfléchissent à deux fois. »

Fan ID

Parallèlement, tout visiteur devra se munir de sa carte de Fan (Fan ID), un document spécial pour se rendre en Russie pendant le tournoi de la Coupe de la monde 2018.Tous ceux qui veulent entrer dans les stades, y compris les citoyens russes, devront en posséder une. Ce pass permet aussi d'avoir accès aux transports gratuitement.

Le pass indispensable

Arbitrage assisté

L’assistance vidéo à l’arbitrage (VAR en anglais) marquera clairement un avant et un après dans l’histoire de la Coupe du monde. Certains estiment que ça risque de casser le rythme des matches, quand d’autres, parmi lesquels l’ancien arbitre Pierluigi Collina pensent que ce système mettra fin aux décisions controversées.

“Il est normal de se poser des questions lors de la mise en place d’un nouveau système qui n’est pas encore connu de tous, mais ce qu’on peut dire, c’est que le but est clair, ce système permettra d’éviter de commettre de grosses erreurs. »

Et voici comment ça marche : quand un incident se produit, l’arbitre sur le terrain ou ses arbitres assistants vidéo recommandent une analyse et visionnent le passage pour ensuite informer l’arbitre qui devra prendre la décision finale.

REUTERS/Sergei Karpukhin
Démonstration en coursREUTERS/Sergei Karpukhin

Dans quelques heures, le premier match entre la Russie et l’Arabie Saoudite marquera le coup d’envoi de cette nouvelle Coupe du monde. Sur notre chaîne Euronews et sur le site Euronews.com nous vous tiendrons informés de tous les évènements liés au Mondial. En attendant, place au sport !