DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Yémen: l'aéroport de Hodeida "sous contrôle" total des forces progouvernementales

Vous lisez:

Yémen: l'aéroport de Hodeida "sous contrôle" total des forces progouvernementales

Yémen: l'aéroport de Hodeida "sous contrôle" total des forces progouvernementales
Taille du texte Aa Aa
Les forces progouvernementales yéménites ont repris le "contrôle" total de l'aéroport de Hodeida, a annoncé mercredi la coalition emmenée par l'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis, après une semaine d'une offensive visant à reprendre cette ville stratégique aux rebelles Houthis. "L'aéroport (de Hodeida) a été complètement +nettoyé+ (de la présence des rebelles) et il est sous le contrôle" total des troupes progouvernementales, a dit Abdel Salam al Shehi, commandant émirati des forces de la coalition au Yémen, dans une vidéo postée par l'agence officielle des Emirats, WAM. "Aujourd'hui, l'aéroport de Hodeida a été libéré grâce aux +Brigades des Géants+ et au soutien de la coalition", a déclaré ce commandant. Les Emirats apportent un soutien essentiel au sol aux forces yéménites hétéroclites impliquées dans l'offensive de Hodeida. Les "Brigades des Géants" sont une ancienne unité d'élite de l'armée yéménite remise sur pied par les Émirats et renforcée par des milliers de combattants du sud du Yémen. Hodeida, ville de 600.000 habitants sur la mer Rouge, est le principal point d'entrée des importations et de l'aide humanitaire au Yémen, pays pauvre et en guerre depuis 2015. La coalition affirme que Hodeida est aussi un point de départ pour des attaques rebelles contre des navires et le lieu par lequel l'Iran livrerait des armes aux Houthis, ce que Téhéran dément.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.