DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le président macédonien fait de la résistance

Vous lisez:

Le président macédonien fait de la résistance

Le président macédonien fait de la résistance
Taille du texte Aa Aa

C'est non. Sans surprise, le président macédonien, proche de la droite nationaliste, refuse de rebaptiser son pays "République de Macédoine du nord". C'est pourtant ce que prévoit un accord laborieusement négocié entre les gouvernements macédonien et grec pour mettre fin à des décennies de querelle entre les deux pays.

Pour Gjorgje Ivanov, ce doit être "Macédoine" tout court et rien d'autre.

Le Premier ministre Zoran Zaev menace, lui, de destituer le président s'il continue à faire barrage.

Or c'est loin d'être le seul obstacle à l'application de cet accord signé le 17 juin dernier en grande pompe.

Parmi les autres incertitudes, les changements constitutionnels qui doivent aussi en passer par un vote au Parlement, et un référendum prévu pour l'automne. Les Macédoniens devront alors dire s'ils acceptent ce changement de nom, qui ouvrirait la voie à une adhésion à l'Union européenne et à l'Otan.