DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mondial-2018: un arbitre argentin pour le quart France-Uruguay

Vous lisez:

Mondial-2018: un arbitre argentin pour le quart France-Uruguay

Mondial-2018: un arbitre argentin pour le quart France-Uruguay
Taille du texte Aa Aa
Les Bleus ont éliminé les Argentins en huitièmes mais il en reste un en lice au Mondial en Russie, Nestor Pitana, qui arbitrera vendredi (14h00 GMT) à Nijni Novgorod le quart de finale entre l'Uruguay et... la France. Ce choix de la Fifa peut surprendre mais rien dans les règlements ne l'interdit. Déjà présent au Mondial-2014 au Brésil, Nestor Pitana avait officié lors du quart de finale de la France contre l'Allemagne, un mauvais souvenir pour les Bleus (élimination 1 à 0). M. Pitana, qui sera assisté par deux compatriotes, Hernan Maidana et Juan Pablo Bellati, a déjà arbitré trois rencontres dans cette Coupe du monde, le match d'ouverture Russie-Arabie saoudite (5-0), Mexique-Suède (0-3) et le 8e de finale entre la Croatie et le Danemark (1-1, 4-3 t.a.b.). Il a accordé deux pénalties dans ce Mondial, un pour la Suède, un pour la Croatie. Les arbitres des trois autres quarts de finale ont également été désignés. Le Serbe Milorad Mazic dirigera Brésil-Belgique, le Néerlandais Björn Kuipers arbitrera Suède-Angleterre et le Brésilien Sandro Ricci sera aux commandes de Russie-Croatie.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.