DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

D'Ottawa à Berlin, les Bleus félicités pour leur sacre

Vous lisez:

D'Ottawa à Berlin, les Bleus félicités pour leur sacre

D'Ottawa à Berlin, les Bleus félicités pour leur sacre
Taille du texte Aa Aa
La victoire dimanche face à la Croatie de l'équipe de France de football a été saluée dans plusieurs capitales, à commencer par celles des voisins européens. ALLEMAGNE Le porte-parole du gouvernement allemand Steffen Seibert a ainsi transmis dans un tweet "toutes (les) félicitations" - en français - de la chancelière allemande Angela Merkel. "Félicitations à @equipedefrance pour le titre et la seconde étoile après un grand tournoi - et grand respect pour #Croatie, une équipe qui n'abandonne jamais". ESPAGNE "Félicitations France. Champions du monde dans un match passionnant et intense face à un grand rival", a tweeté le chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez, ajoutant en français "Bravo les mecs!! Quelle équipe", le tout assorti du mot dièse#MakeEuropeProud (rendez l'Europe fière). CANADA Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a également réagi sur le réseau social: "Félicitations les Bleus! Toute une victoire de la France à la finale de la #coupedumonde. Tournoi remarquable et jeune équipe formidable. C'est l'heure de vous sécher et de célébrer, @EmmanuelMacron!". ÉTATS-UNIS Le président américain Donald Trump a félicité à la fois les Bleus et la Russie organisatrice de la Coupe du monde. "Félicitations à la France, qui a pratiqué un football extraordinaire, pour sa victoire à la Coupe du monde 2018", a-t-il tweetté quelques minutes après le coup de sifflet final. "Par ailleurs, félicitations au président Poutine et à la Russie pour l'organisation d'une Coupe du monde vraiment géniale - l'une des meilleures!", a-t-il ajouté. FRANCE Le président français Emmanuel Macron a lui lancé sur Twitter, un sobre "MERCI" à l'équipe de France de football. Son prédécesseur à la tête de l'État, le socialiste François Hollande, a adressé un "Bravo aux Bleus et bravo aussi à Didier Deschamps !", tout en souhaitant que ce moment de liesse se traduise par plus de "cohésion". "L'équipe de France donne un bonheur immense à notre pays, qui n'efface pas toutes les difficultés ni les disparités mais qui permet l'unité. Il faut utiliser ces moments, trop rares, pour assurer encore davantage de cohésion et ne pas seulement se satisfaire d'une fête de quelques jours", a déclaré à l'AFP l'ex-chef de l'Etat. CROATIE Après avoir assisté au match d'une fan zone de Zagreb, le Premier ministre croate Andrej Plenkovic a commenté le parcours de l'équipe nationale pour la chaîne de télévision Nova TV: "Ces garçons sont champions du monde pour nous. Ils nous ont appris des choses sur le coeur et l'unité. La Croatie a vécu ce mois-ci une période fantastique, inoubliable", a-t-il dit, précisant qu'il recevait des messages de félicitations de partout. "Nous devrions nous réjouir, c'est un message sur la force de la Croatie. Le monde entier connaît maintenant notre pays", a-t-il ajouté. RUSSIE Le président russe Vladimir Poutine s'est déclaré dimanche "fier" d'avoir réussi "dans tous ses aspects" l'organisation du Mondial-2018, un premier pour la Russie. Il a également fait l'éloge de la finale "merveilleuse", à laquelle il a assisté notamment avec le président français Emmanuel Macron et la présidente croate Kolinda Grabar-Kitarovic. "Le score 4 à 2 dans une finale, je ne me souviens pas d'un score similaire, et peu de gens pourraient se souvenir d'un score pareil", a affirmé Vladimir Poutine. "Les deux équipes étaient magnifiques (...). Je suis sûr que tout le monde a aimé leur jeu, et moi aussi", a-t-il souligné, en ajoutant avoir félicité ses homologues français et croate.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.