DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tour de France: départ de la 11e étape, quatre montées au programme

Vous lisez:

Tour de France: départ de la 11e étape, quatre montées au programme

Tour de France: départ de la 11e étape, quatre montées au programme
Taille du texte Aa Aa
Le peloton de 165 coureurs du Tour de France s'est élancé mercredi en début d'après-midi pour la 11e étape entre Albertville et la station de La Rosière, compacte (108,5 kilomètres) et intense avec quatre montées au programme. Les deux premières sont classées en hors catégorie: la montée de Bisanne (12,4 km à 8,2%), escaladée pour la deuxième fois dans l'histoire de l'épreuve, est abordée une douzaine de kilomètres seulement après le départ. A partir de Beaufort, réputé pour son fromage, le col du Pré impose ensuite une ascension de 12,6 kilomètres à 7,7% de pente. Au sommet, peu après la mi-course, la vue porte très loin, jusqu'au massif du Mont-Blanc, avant les derniers kilomètres du Cormet de Roselend (2e catégorie). La descente, piégeuse, conduit à Bourg-Saint-Maurice puis au pied de l'ascension finale classée en première catégorie, par les lacets de Montvalezan (17,6 km à 5,8%). "La dernière ascension n'est pas propice à ce qu'il y ait de gros écarts entre les favoris. Un groupe est souvent avantagé au pied de l'ascension ou sur le haut", estime Romain Bardet, qui avait été dominé lors du Dauphiné, dans une étape quasi comparable, par Geraint Thomas. La Rosière, une station de 700 habitants située sur les pentes du col du Petit-Saint-Bernard à la frontière franco-italienne, accueille le Tour pour la première fois. L'arrivée à La Rosière est attendue vers 17h23 (prévision à 33 km/h de moyenne).
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.