DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Greffe du foie d'Abidal: le parquet espagnol veut rouvrir l'enquête

Vous lisez:

Greffe du foie d'Abidal: le parquet espagnol veut rouvrir l'enquête

Greffe du foie d'Abidal: le parquet espagnol veut rouvrir l'enquête
Taille du texte Aa Aa

Le parquet espagnol a annoncé lundi avoir demandé la réouverture de l'enquête sur la greffe du foie dont avait bénéficié en 2012 le footballeur Eric Abidal, ancien joueur et actuel directeur sportif du FC Barcelone, après la publication d'informations sur un éventuel trafic d'organes.

"Le parquet informe qu'il a présenté un écrit vendredi dernier, 20 juillet (...) sollicitant la réouverture du dossier Abidal", a indiqué le ministère public dans un communiqué.

La greffe pratiquée il y a six ans pour sauver Abidal, qui souffrait d'un cancer, est au centre d'une polémique depuis la publication début juillet de la transcription d'écoutes téléphoniques de l'ancien président du Barça Sandro Rosell -- par ailleurs impliqué dans différentes affaires judiciaires -- qui laissaient entendre que le club avait acheté illégalement un foie pour son ancien joueur.

La justice avait enquêté durant un an sur un éventuel délit de trafic d'organes avant de classer l'affaire faute de preuves, avait indiqué début juillet à l'AFP un porte-parole.

L'ancien joueur français, le club et l'Hôpital Clinic de Barcelone, où la greffe avait été pratiquée, ont démenti toute irrégularité lors de cette opération.

Suite à une tumeur, Abidal avait subi une greffe du foie en avril 2012 et avait pu rejouer un an plus tard. A l'époque, la transplantation avait été présentée comme le résultat d'un don d'organe par un cousin du footballeur.

L'Organisation nationale des greffes, qui dépend du ministère espagnol de la Santé, a mené une enquête sur ce cas et assuré, la semaine dernière, que le processus avait été réalisé "en conformité avec la loi", mais a fait savoir qu'elle se porterait partie civile si la justice rouvrait l'enquête.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.