DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Commotions cérébrales dans le rugby: un crescendo dramatique

Vous lisez:

Commotions cérébrales dans le rugby: un crescendo dramatique

Commotions cérébrales dans le rugby: un crescendo dramatique
Taille du texte Aa Aa

Malgré le renforcement des dispositifs de protection, les accidents liés aux commotions cérébrales dans le rugby se sont multipliés de manière inquiétante ces derniers mois, pour aboutir à la mort d'un jeune joueur d'Aurillac, Louis Fajfrowski, vendredi lors d'un match de préparation.

2012

Le protocole commotion est mis en place pour empêcher les joueurs touchés de revenir trop tôt sur le terrain: immédiatement après l'action (HIA 1), trois heures (HIA 2) et 48 heures plus tard (HIA 3), ils doivent se soumettre à des tests afin de déterminer la gravité du choc et le temps de repos à respecter.

Mai 2014

A l'âge de 29 ans, Marie-Alice Yahé, la capitaine du XV de France féminin, est contrainte de mettre un terme à sa carrière pour avoir subi "des K.O. à répétition". "Cela pouvait devenir dangereux pour ma vie future", explique-t-elle à l'AFP.

Juillet 2014

Le Néo-Zélandais Jordan Kemp, 17 ans, perd la vie deux jours après avoir effectué un plaquage avec la tête en mauvaise position. Un rapport médical revèle qu'il avait déjà été victime d'une commotion cérébrale quelques mois auparavant.

Mars 2017

Lancé à pleine vitesse, le Rochelais Levani Botia percute de plein fouet le Toulousain Alexis Palisson qui tombe à la renverse, se relève, titube et s'écroule par terre. Après avoir passé avec succès le protocole médical, il revient cependant en jeu. Une décision "scandaleuse" selon le vice-président de la Fédération française de rugby (FFR) Serge Simon.

Septembre 2017

"Il faut arrêter le massacre": le neurochirurgien Jean Chazal dit craindre qu'un décès ne survienne sur un terrain et dénonce le manque d'implication des dirigeants du rugby français: les travaux du Grenelle de la santé, qui doit permettre de dégager des nouvelles mesures, débutent sans responsable de la FFR, dont les rapports avec la Ligue (LNR) sont alors assez tendus.

- Les draps autour d'Ezeala -

7 janvier 2018

A l'Arena, le Racingman Virimi Vakatawa fonce sur Samuel Ezeala, 18 ans, dont c'est le premier match professionnel. L'Espoir Clermontois, qui a pris la charge en pleine tête, reste au sol. Les secours interviennent sur le terrain, entourés par des draps blancs tendus afin de cacher l'opération du public. Le président du Racing 92, Jacky Lorenzetti, déplore ce protocole "dramatisant". Plus de peur que de mal pour l'ailier, qui s'est rapidement remis.

2 mai

La fédération italienne de rugby annonce le décès de Rebecca Braglia, une jeune joueuse de 18 ans blessée à la nuque trois jours plus tôt en ayant heurté le sol avec la tête après un plaquage.

20 mai

Un joueur amateur de Billom (Puy-de-Dôme) âgé de 17 ans est retrouvé mort dans son lit au lendemain d'un match. L'autopsie acte un décès des suites d'un traumatisme crânien. "Au cours de la rencontre, il aurait été plaqué. Il s'est ensuite relevé normalement", indique le substitut du procureur de la République. L'encadrement de l'équipe dit n'avoir décelé aucun trouble du comportement.

28 mai

Le centre international irlandais Jared Payne, diminué depuis un an par les séquelles d'une commotion cérébrale, annonce sa retraite de joueur.

15 juin

Le pilier droit des All Blacks Ofa Tu'ungafasi enfonce son épaule dans le crâne de l'ailier français Rémy Grosso et n'écope que d'un carton jaune. Le sélectionneur Jacques Brunel critique un plaquage "dangereux" avant de se raviser. Le Clermontois souffre d'une double fracture du crâne et est rapatrié en France.

10 août

Le centre d'Aurillac Louis Fajfrowski, 21 ans, décède après un malaise dans les vestiaires du stade Jean-Alric. Sorti du terrain après avoir été plaqué, le jeune joueur, sonné, a pu rejoindre seul les vestaires, où il a perdu connaissance à plusieurs reprises. Il n'a pas pu être ranimé par les secours.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.