DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un avion s'écrase en Indonésie: huit morts, un survivant

Vous lisez:

Un avion s'écrase en Indonésie: huit morts, un survivant

Taille du texte Aa Aa

Un adolescent de 12 ans a survécu à l'accident d'un avion qui a fait huit morts dans une zone montagneuse de l'est de l'Indonésie, ont annoncé dimanche les autorités.

Le contrôle aérien avait perdu samedi le contact avec l'appareil, un Pilatus de fabrication suisse, qui était parti pour ce qui devait être un vol d'une quarantaine de minutes dans la province très éloignée de Papouasie.

L'épave de l'avion a été découverte dimanche matin dans une zone forestière et montagneuse du sous-district d'Oksibil.

"Huit passagers ont été retrouvés morts, mais un a été trouvé vivant", a déclaré le lieutenant colonel Dax Sinturi, porte-parole de l'armée.

"Pour le moment, les raisons de l'accident n'ont pas été confirmées", a-t-il ajouté à l'AFP, en précisant qu'une enquête serait menée.

L'avion, qui appartenait à la compagnie privée Dimonim Air, transportait sept passagers et deux membres d'équipage.

L'Indonésie, un archipel d'Asie du Sud-Est de 17.000 îles et îlots, est très dépendante des liaisons aériennes, et les accidents sont fréquents.

En décembre 2016, 13 personnes avaient péri dans l'accident d'un avion militaire près de Timika, autre région montagneuse de Papouasie.

En août 2015, un ATR 42-300 de la compagnie indonésienne Trigana Air, qui transportait 44 passagers adultes, cinq enfants et cinq membres d'équipage, tous Indonésiens, s'était écrasé par mauvais temps dans les montagnes Bintang. Aucun survivant n'avait été retrouvé.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.