Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Paris veut interdire les bus touristiques dans son centre-ville

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec Reuters
Paris veut interdire les bus touristiques dans son centre-ville
Tous droits réservés  REUTERS/Charles Platiau   -  

La ville de Paris veut légiférer pour réduire la circulation des bus à impériale et des autocars internationaux de voyageurs qui participent selon elle à la pollution et à la congestion de la capitale.

"Ces autobus sont des véhicules qui fonctionnent avec un moteur diesel : ils seront donc interdits comme les autres véhicules diesel d'ici à 2024 à Paris. L'autre problème concerne les embouteillages. Ils prennent de l'espace et obstruent les routes. Parfois, ils se garent sauvagement", justifie Jean-François Martins, adjoint à la mairie de Paris en charge du tourisme.

Pour réduire leur circulation, la municipalité entend créer des places de stationnement en dehors de la ville, et inciter les touristes à visiter le centre à pied, en vélo ou en transports en commun. La mairie souhaite aussi que les agences de voyages et les tours-opérateurs optent pour "des bus de petite taille plus adaptés à la ville".

Paris espère également que cette législation, en plus de réduire la pollution, atténuera les nuisances causées par le tourisme de masse. L'an dernier, 50 millions de touristes ont visité Paris et sa région.