Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Guerre en Ukraine : Lviv, la plaque tournante des réfugiés

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Guerre en Ukraine : Lviv, la plaque tournante des réfugiés
Tous droits réservés  Aleksander, de 41 años, se despide de su hija Anna, en un tren hacia Lviv en la estación de Kiev, el 4 de marzo de 2022. Aleksander tiene que quedarse para luchar en la guerra mientras su familia abandona Ucrania para buscar refugio en un país vecino.   -  

Dix jours après le début de la guerre en Ukraine, plus d'1,5 million de réfugiés ont déjà fui vers les pays voisins, selon les derniers chiffres de l'ONU. La plupart transitent par Lviv, la grande ville de l'ouest de l'Ukraine qui échappe jusqu'ici aux combats. Notre correspondante Valérie Gauriat témoigne sur place :

"Le nombre de personnes affluant à la gare centrale de Lviv est absolument impressionnant. Des centaines de personnes arrivent ici tous les jours pour tenter de prendre un train vers les pays frontaliers."

Le nombre de personnes affluant à la gare centrale de Lviv est absolument impressionnant.
Valérie Gauriat
Correspondante d'euronews à Lviv

"Tous ces gens attendent des trains dit d'évacuation, notamment vers la Pologne, le pays le plus proche de cette frontière, de cette ville, à une quarantaine de kilomètres. Et chaque jour, arrivent davantage de gens qui, en attendant de pouvoir prendre un train, sachant que les transports sont gratuits, logent souvent chez l'habitant, chez des gens qui ne les connaissent même pas. Ils sont dans les hôtels qui sont également gratuits."

Chaque jour, arrivent davantage de gens qui (...) logent souvent chez l'habitant (...), dans des hôtels gratuits.

"Lviv est devenu un centre d'activités pour le soutien et l'aide humanitaire envers les réfugiés. On a vu arriver plus de 2 500 tonnes d'aide humanitaire du monde entier ces deux derniers jours. Ici, on a vraiment la démonstration de la solidarité, non seulement du monde, mais surtout des Ukrainiens envers les gens qui sont victimes des attaques dans les différentes villes et régions du pays, que ce soit Kyiv, Kharkhiv, Marioupol, Loughansk ou Donetsk. Bref, tous les endroits qui sont ciblés par des attaques en ce moment."

On a vraiment la démonstration de la solidarité non seulement du monde, mais surtout des Ukrainiens envers les gens qui sont victimes des attaques

"Et malheureusement, on voit les flux augmenter au fur et à mesure que le conflit s'aggrave et que l'agression russe accélère. On n'est pas près de voir le nombre de réfugiés diminuer à Lviv et ailleurs."