Cet article n'est pas disponible depuis votre région

En Suisse, la plupart des immeubles disposent d'abris anti-atomiques

Access to the comments Discussion
Par EURONEWS
euronews_icons_loading
La Suisse pourrait héberger toute sa population dans ses abris
La Suisse pourrait héberger toute sa population dans ses abris   -   Tous droits réservés  AP Photo

A première vue, ils ressemblent à des garages mais une fois à l’intérieur, on découvre des lits, des portants et des bureaux. Construits en nombre pendant la guerre froide, ils sont assez grands pour accueillir toute la population.

Depuis les années 1960, chaque commune suisse a dû construire des bunkers nucléaires**. Depuis, ces abris sont également obligatoires dans toutes les maisons et immeubles d'habitation d'une certaine taille construits depuis.** En plus des abris privés, l'armée et la protection civile ont aussi leurs installations.

"Aujourd'hui, je pense que ce système d'abris a du sens, on se souvient des problèmes qui se sont produits à Fukushima, car il fut un temps où les chambres fédérales voulaient supprimer les abris. On se rend compte qu'il y a des centrales nucléaires en Suisse et en Europe à plusieurs endroits, donc oui, c'est utile, c'est fait pour ça et je pense qu'aujourd'hui il faut les garder, du moins avec ce qui se passe dans le monde.", Marie-Claude Noth-Ecoeur, cheffe du service de sécurité civile et militaire du canton du Valais.

Ces espaces souterrains, longtemps considérés comme une curiosité insolite suscitent de plus en plus d’intérêt depuis l'invasion de l'Ukraine par la Russie, le 24 février.