Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Présidentielle française : France et Italie, de nouveau amis ?

Access to the comments Discussion
Par euronews
France 2022
France 2022   -   Tous droits réservés  euronews   -  

Avec la nomination de Mario Draghi au poste de Premier ministre italien, un nouveau partenariat entre l'Italie et la France a vu le jour.L'année dernière, la signature du traité du Quirinal a marqué un moment clé dans les relations entre Paris et Rome.

Jusqu'à il y a quelques mois, c'était la seule pièce manquante du puzzle. L'acte tant attendu de sceller **un pacte d'amitié entre la France et l'Italie.**Une façon de donner du crédit à un partenariat ancien et de prouver que les relations entre les deux pays sont entrées dans un âge d'or.

C'est ce que pense l'ambassadeur de France en Italie, Christian Masset : "Nous avions besoin de cadrer cette relation. Le traité du Quirinal est en place depuis novembre dernier. C'est un accord d'amitié qui prévoit des programmes d'échange très ambitieux pour que les deux pays apprennent à mieux se connaître. Il comprend également des idées de projets pour construire un partenariat bilatéral plus fort et nous donne la chance de construire une Europe plus forte."

Le nouvel accord a permis de surmonter les désaccords aux niveaux bilatéral et européen, suite à un récent différend diplomatique entre les deux pays. Un accord de coopération de grande envergure dans plusieurs secteurs stratégiques, de la défense à la politique.

"Si vous comparez aux dernières années, les relations entre les deux pays sont aujourd'hui au meilleur de leur forme, explique Antonio Villafranca, directeur des études de l'ISPI. Le temps où la France a rappelé son ambassadeur en 2019 semble bien loin. Cela s'est produit lorsque le mouvement 5 étoiles a soutenu la manifestation des gilets jaunes. La relation est désormais optimale, et le traité du Quirinal l'a renforcée. Cela s'est également produit grâce aux intérêts partagés entre les deux pays."

Le traité a été signé à un moment crucial pour l'Europe. L'ère de l'ancienne chancelière allemande Angela Merkel touchait à sa fin et la nomination du Premier ministre Draghi a apporté un vent de changement dans la politique italienne et européenne.

Mario Draghi et Emmanuel Macron semblent être d'accord, même lorsqu'il s'agit de questions économiques. En tant que pays fortement endettés, ils partagent le même point de vue sur la réforme des règles fiscales de l'UE. L'axe Rome-Paris contribue également à la réalisation des objectifs de la présidence française du Conseil de l'Union européenne.

"La relation entre l'Italie et la France est cruciale pour construire une Europe plus forte, poursuit Christian Masset. Et elle l'est encore plus après le Brexit. Nous avons beaucoup de choses en commun. Nous voulons que l'Europe soit souveraine. Mario Draghi a dit qu'il ne peut y avoir de souveraineté dans la solitude. L'autonomie stratégique est un objectif que nous avons en commun. Avec l'environnement et la transition numérique"