Ukraine : l'armée russe tente un vaste redéploiement

Access to the comments Discussion
Par Oleksandra Vakulina
Sasha Vakulina, journaliste ukrainienne de la rédaction d'Euronews
Sasha Vakulina, journaliste ukrainienne de la rédaction d'Euronews   -   Tous droits réservés  Euronews

L'armée russe est en train de rassembler ses forces pour terminer la prise de Marioupol et avancer dans les régions du Donbass et de Lougansk. Cela passe aujourd'hui par le redéploiement de plusieurs unités endommagées et ayant perdu leur pleine capacité opérationnelle.

Certaines de ces unités redéployées sont venues du nord de l'Ukraine, des régions en bleu de Kiev et de Tchernihiv. Des travaux de mise en sécurité y sont en cours et on a demandé à la population d'attendre avant de revenir. Selon Volodymyr Zelenskyy, il y a "des centaines de milliers d'objets dangereux", notamment des mines laissées par les forces russes dans les maisons, dans les rues et dans les champs.

Les cibles de la Russie ont donc changé et désormais ce qui compte c'est :

  • la prise de Marioupol
  • les offensives de front sur les régions de Donetsk et de Lougansk
  • une offensive le long d'un axe nord-sud pour encercler les forces ukrainiennes à l'Est.

Dans cette zone, les progrès ont été peu nombreux malgré de nombreuses frappes en direction des villes de Severodonetsk, Popasna et Rubizhne.

A Marioupol le maire a affirmé que 10 000 ciivils étaient morts dans le siège de sa ville et que le nombre de morts pourrait en fait dépasser les 20 000. Marioupol est toujours encerclée.

Le ministère britannique de la Défense affirme de son côté que les combats dans l'est de l'Ukraine vont s'intensifier au cours des deux ou trois prochaines semaines, la Russie étant en pleine phase de réorgansiation de se efforts sur place.