This content is not available in your region

L'Allemagne va restituer au Nigeria des Bronzes de Benin

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
La ministre allemande des Affaires étrangères Annalena Baerbock et le ministre nigérian de la culture Lai Mohammed, Berlin, le 1er juillet 2022
La ministre allemande des Affaires étrangères Annalena Baerbock et le ministre nigérian de la culture Lai Mohammed, Berlin, le 1er juillet 2022   -   Tous droits réservés  Markus Schreiber/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved

**L'Allemagne va restituer au Nigeria des bronzes de l'ancien royaume de Benin, pillés durant l'époque coloniale, selon un accord conclu vendredi entre les gouvernements allemand et nigérian.
**

Des milliers de bronzes de Benin, dans le sud du Nigeria actuel - plaques et sculptures en métal datant du XVIe au XVIIIe siècle - ont été volés dans le palais de l'ancien royaume.

"Corriger les erreurs du passé"

Après des année de négociations, un accord signé vendredi à Berlin entre les deux gouvernements prévoit la restitution de ces bronzes.

En guise de geste symbolique, deux premières oeuvres - le buste d'un roi et une plaque représentant trois guerriers - ont été remises vendredi aux représentants du Nigeria.

"Aujourd'hui, nous avons des raisons de nous réjouir, car nous sommes parvenus à un accord historique: les bronzes de Benin rentrent au pays", a déclaré la cheffe de la diplomatie allemande, Annalena Baerbock. "Ces pièces ne sont pas seulement de magnifiques artefacts - elles font partie des plus grands trésors de l'Afrique. Mais elles racontent aussi une histoire de violence coloniale", a-t-elle ajouté.

Le ministre nigérian de la Culture, Lai Mohammed, a remercié l'Allemagne d'avoir "pris l'initiative de corriger les erreurs du passé", saluant "l'aube d'une nouvelle ère de coopération".

Ces bronzes, qui comptent parmi les oeuvres de l'art africain les plus réputées, étaient jusqu'ici dispersés dans plusieurs musées européens après avoir été pillés par les Britanniques à la fin du XIXe siècle.

Un futur musée à Benin City

L'Allemagne détient à elle seule environ 1 100 de ces objets, répartis entre une vingtaine de musées. La plus importante collection en dehors du British Museum de Londres est celle du musée ethnologique de Berlin, qui en possède 440.

Cette initiative s'inscrit dans une série de mesures prises récemment par l'Allemagne pour tenter de se confronter aux crimes de cette période, comme la récente reconnaissance officielle du génocide qu'elle a perpétré en Namibie.

Environ mille pièces ont été identifiées pour le retour d'Allemagne, mais le nombre final d'oeuvres dépendra de leur état avant le transport vers le Nigeria. Certains bronzes pourraient être montrés dans des expositions conjointes avec des musées allemands.

Le Nigeria a négocié la restitution des bronzes de Benin avec plusieurs pays européens et prévoit de construire un musée à Benin City, dans le sud de l'Etat d'Edo, pour les y rassembler.

En novembre, la France a rendu 26 de ces pièces. Deux ont été rendus par la Grande-Bretagne au début de l'année, et des pourparlers sont en cours pour en rendre d'autres.