This content is not available in your region

Législatives italiennes : Giuseppe Conte, l'homme qui veut (re)faire briller les 5 étoiles

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP, AP
euronews_icons_loading
Giuseppe Conte lors d'un meeting du mouvement 5-Etoiles - Rome, le 21/10/2018
Giuseppe Conte lors d'un meeting du mouvement 5-Etoiles - Rome, le 21/10/2018   -   Tous droits réservés  Gregorio Borgia/Copyright 2018 The Associated Press. All rights reserved

Originaire des Pouilles, Giuseppe Conte, juriste de formation, a pris la tête du Mouvement 5 étoiles en janvier 2021. Trois ans auparavant, il était devenu Président du conseil, à la tête d'un gouvernement de coalition entre le Mouvement populiste et la Ligue du Nord de Matteo Salvini.

Celui qui était alors novice en politique va gagner en notoriété. L'ex-président américain Donald Trump affiche ainsi son soutien à sa ligne anti-immigration et eurosceptique.

Mais son cabinet ne restera en place que 15 mois. En août 2019, il est forcé de présenter la démission de son équipe. Il accuse son ancien allié Matteo Salvini d'avoir précipité la crise. 

Il obtient en septembre, la confiance pour prendre la tête d'un nouveau gouvernement en s'alliant avec le Parti démocrate. 

L'Italie sera quelques mois plus tard, le premier pays européen frappé de plein fouet par le Covid-19.

En première ligne, Giuseppe Conte décide de confiner totalement son pays. Une décision forte qui le révèle et fait monter en flèche sa popularité. A l'été 2020, il est à son apogée. Il obtient 200 milliards d'euros pour son pays dans le cadre du plan de relance européen.

Lâché par Matteo Renzi, Giuseppe Conte voit une fois encore sa coalition s'effondrer. 

En février 2021, il laisse la place de chef de gouvernement à Mario Draghi.

Avocat, catholique, de gauche

Né en 1964 à Volturara Appula, un village de 500 habitants dans les Pouilles (le talon de la botte italienne), Giuseppe Conte est le premier chef du gouvernement à être originaire du sud de l'Italie en trois décennies. Il a grandi auprès d'un père secrétaire de mairie et d'une mère maîtresse d'école à San Giovanni Rotondo, la ville de Padre Pio, l'un des saints les plus révérés du pays.

Après des études de droit dans la capitale, l'avocat catholique a enseigné le droit privé en Sardaigne, à Rome, à Florence et à Malte.

Séparé de son épouse, il a un fils adolescent, né en 2007, avec lequel il partage une passion pour le football et une compagne fille d'un entrepreneur italien.

Avocat et professeur de droit de 58 ans, cet orateur volubile, peu charismatique mais rassurant, était un illustre inconnu quand il est devenu président du Conseil en 2018, sans s'être jamais frotté au suffrage universel.

Politiquement indépendant à l'origine mais très proche de l'inclassable Mouvement 5 Etoiles qualifié "d'antisystème" avant d'accéder au pouvoir et dont il est devenu président en mars, M. Conte a été un électeur de gauche toute sa vie.