Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Mondial 2022 : entrée en lice de Neymar et Ronaldo

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP
Montage photo : Neymar et Ronaldo, lors de leur entrainement respectif le 23 novembre au Qatar, à Doha pour le Brésilien et à  Al-Shahaniya pour le Portugais
Montage photo : Neymar et Ronaldo, lors de leur entrainement respectif le 23 novembre au Qatar, à Doha pour le Brésilien et à Al-Shahaniya pour le Portugais   -   Tous droits réservés  AP/Andre Penner/Lee Jin-man

L'un a le vent en poupe et l'étiquette de favori, l'autre est sans employeur et a souffert pour emmener son pays au Qatar : le Mondial 2022 accueille ce jeudi les débuts de deux stars planétaires, le Brésilien Neymar et le Portugais Ronaldo.

Après les rencontres du jour - Suisse-Cameroun (11h) et Brésil-Serbie (20h) dans le groupe G, Uruguay-Corée du Sud (14) et Portugal-Ghana (19h) dans le groupe H -, toutes les équipes auront disputé leur premier match.

Derniers arrivés sur le sol qatari, les Brésiliens commencent leur tournoi là où beaucoup les imaginent le finir: au stade de Lusail où sera jouée la finale le 18 décembre.

Ce statut de grand favori pour un sixième sacre est renforcé par les blessures à répétition chez les champions sortants français et la défaite-choc des Argentins de Lionel Messi contre l'Arabie saoudite mardi (2-1) dans ce même stade.

Ce revers des grands rivaux sud-américains, doit "nous faire réfléchir. On sait qu'il n'y a pas de moments faciles pendant une Coupe du monde", a mis en garde l'entraîneur Tite, conscient de la pression considérable qui pèse sur ses joueurs. Le Brésil, pays du football-roi, attend depuis vingt ans d'accrocher une sixième étoile à son maillot.

Etincelant depuis le début de saison avec le PSG, Neymar a devancé l'appel puisqu'il en a déjà fait coudre une sur son short avant de poster la photo sur Instagram. Arrogant l'attaquant parisien ? "Seulement un rêveur", le défend Richarlison.

Cristiano Ronaldo, l'autre grande star à entrer en scène ce jeudi, vient de rompre d'un commun accord son contrat avec Manchester United après une dispute publique au lance-flamme. Le capitaine de la sélection portugaise assure que ce feuilleton "n'ébranlera pas" sa sélection.

Cet insatiable collectionneur de records en aura un dans le viseur : déjà meilleur buteur de l'histoire du football de sélections (117 buts en 191 capes), il peut devenir contre le Ghana le premier à marquer lors de cinq Coupes du monde différentes. Lui assure que ce ne sera pas sa priorité : "Si nous sommes champions du monde sans que je marque, je signe tout de suite."