Mondial 2022 : qualification historique du Maroc en quarts de finale aux dépens de l'Espagne

Access to the comments Discussion
Par euronews
Les Marocains après le tir au but réussi d'Achraf Hakimi synonyme de qualification pour les 1/4 de finale, le 6 décembre 2022 à Al Rayyan
Les Marocains après le tir au but réussi d'Achraf Hakimi synonyme de qualification pour les 1/4 de finale, le 6 décembre 2022 à Al Rayyan   -   Tous droits réservés  JAVIER SORIANO/AFP

C'est l'une des plus belles pages de l'histoire du football marocain qui vient de s'écrire ce mardi au stade Education City à Al Rayyan. Les Lions de l'Atlas sont venus à bout de la Roja après une séance de tirs au but où ils ont marqué à trois reprises, alors que les Espagnols n'ont pas fait trembler les filets une seule fois ! Les deux équipes s'étaient séparées à l'issue du temps réglementaire et de la prolongation sur un score nul et vierge.

Véritable héros du match, le gardien marocain Yassine Bounou a repoussé les tirs de Carlos Soler et Sergio Busquets. Pablo Sarabia, premier Espagnol à se présenter face à lui, avait tiré sur le poteau. 

Côté marocain, ce fut presque le sans-faute avec les tirs convertis par Abdelhamid Sabiri, Hakim Ziyech et Achraf Hakimi. Seul Badr Benoun a vu son tir repoussé par Unai Simon, le gardien espagnol. 

KARIM JAAFAR/AFP
Le défenseur marocains Achraf Hakimi propulsant son équipe en quart de finale après avoir battu Unai Simon, le gardien espagnol, le 6 décembre 2022 à Al-Rayyan.KARIM JAAFAR/AFP

Outrageusement dominatrice dans le temps réglementaire, ainsi que dans la prolongation, l'Espagne n'a pas réussi à traduire sa possession en but. Si les joueurs de la Roja ont pratiquement atteint les 1 000 passes au cours de cette rencontre, ils n'ont pas réussi à se montrer véritablement dangereux. Ce sont même les Lions de l'Atlas qui se sont procurés l'occasion de but la plus franche en prolongation à la 104e, lorsque Walid Cheddira a vu son tir, véritable balle de match, arrêté par Unai Simon. 

Pour les joueurs de Luis Enrique, c'est une deuxième élimination de suite en huitième de finale. En 2018, l'Espagne avait été sortie à ce même stade par la Russie. 

La Maroc, qui sera opposé le 10 décembre au vainqueur de la rencontre entre la Suisse et le Portugal, devient le quatrième pays africain de l'histoire à atteindre les quarts de finale, après le Cameroun (1990), le Sénégal (2002) et le Ghana (2010).