Des réactions contrastées après la victoire de Boris Johnson