DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La décision allemande affole les marchés mercredi

Vous lisez:

La décision allemande affole les marchés mercredi

Taille du texte Aa Aa

Les autorités financières allemandes interdisent les ventes à découvert sur les obligations d’Etat de la zone euro, affolant mercredi les places financières.

Ces opérations qui consistent à vendre des titres sans même les détenir, en espérant les racheter à un prix inférieur, peuvent parfois déstabiliser très rapidement les marchés, obligataires notamment.

La chancelière allemande quand à elle s’est exprimée mercredi sur la situation de l’euro devant le parlement allemand. “L’euro qui est avec le marché intérieur, la base de la croissance et de la prospérité aussi en Allemagne : l’euro est en danger. L’union monétaire est un destin commun. Nous sommes donc en présence ni plus ni moins de la préservation de l’idée européenne”, a déclaré Angela Merkel devant le Bundestag.

Dans la foulée, le Portugal a renouvelé son interdiction de ventes à découvert sur actions et d’autres instruments financiers, décidée en 2008. Le premier ministre du gouvernement portugais José Socrates a réaffirmé quand à lui son attachement aux mesures d’austérité prises récemment.

“Je parle seulement pour moi. J’ai la conscience d’avoir fait mon devoir; a expliqué José Socrates, le pays a besoin de ces mesures. Elles sont essentielles et nécessaires”.

Le Trésor espagnol a vendu de la dette d’Etat mardi pour 6 milliards et 435 millions d’euros demi d’euros alors que son objectif était de 6 milliards et demi et à un taux bien supérieur à celui de l‘émission précédente. Mais c’est surtout le placement de 3 milliards d’euros d’obligations à échéance de dix ans qui sera sérieusement examiné par les marchés jeudi.

Enfin la Grèce a totalement remboursé son emprunt de 8,5 milliards d’euros à dix ans mardi, résolvant ainsi un important problème de refinancement, grâce au versement de la première tranche d’aide de l’Union européenne.